Comment choisir la puissance du moteur de portail ?

Comment choisir la puissance du moteur de portail ?

Le choix du moteur de portail ne s’improvise pas. Le système de motorisation doit en effet être compatible avec le vantail.

L’utilisation d’une motorisation de portail peut être considérée comme une solution de domotique. Pour rappel, le concept de domotique regroupe les techniques visant à automatiser ou motoriser différents éléments de la maison. Un automatisme de portail renforce la sécurité de votre propriété. Chaque dispositif comporte un mécanisme de blocage, limitant ainsi les intrusions et les effractions. Seules les télécommandes appareillées et une clé de débrayage peuvent déclencher le déblocage de ce mécanisme. D’autre part, une motorisation de portail facilite le quotidien de ses usagers. Le gain de temps est considérable, les appareils proposent des cycles d’ouverture et de fermeture inférieurs à 10 secondes. Les utilisateurs n’ont pas plus besoin de manipuler de lourds vantaux. Actionner le dégagement du portail s’effectue avec le pilotage à distance, au moyen des télécommandes associées. Toutes ces raisons font de la motorisation de portail un dispositif pratique.

Un automatisme de portail consiste en un moteur électrique. Celui-ci requiert un raccordement au secteur pour fonctionner. Le marché propose également des modèles avec un kit photovoltaïque. Le matériel solaire comprend un panneau solaire et une batterie de secours. Le kit prend le relais en cas de coupure de courant. À noter qu’un moteur de portail avec kit solaire convient aussi aux zones sans accès à un réseau électrique.

Choisir la puissance du moteur de portail

Le mécanisme de la motorisation de portail change selon le type d’ouverture. Un moteur pour vantail coulissant ne peut pas être monté sur un panneau pivotant ou battant. Un automatisme pour portail coulissant utilise un mécanisme de crémaillère avec un poteau ou rail de guidage. Une motorisation de portail battant comporte un bras articulé. Celle-ci peut aussi utiliser un mécanisme avec des vérins hydrauliques. Avant de penser à la puissance de la motorisation, vous devez vous assurer de la compatibilité de l’appareil avec votre portail.

Dans le choix de la puissance de votre automatisme de portail, vous n’aurez pas nécessairement besoin de faire des calculs. La masse du vantail détermine la puissance du moteur à choisir. Le dispositif doit être en mesure de générer suffisamment de forcer pour tracter ou déplacer le vantail. Dans la mesure où la puissance de la motorisation ne convient pas au poids du vantail, le dispositif sera rapidement endommagé en raison de l’usure considérable. D’où la nécessité de choisir un système de motorisation suffisamment puissant pour son installation. Les constructeurs de solutions de motorisation facilitent la tâche des usagers dans le choix de la puissance du moteur. La puissance de l’appareil et le poids du vantail correspondant sont mentionnés sur le dispositif. Dans la sélection, vous devez ainsi connaître la masse de votre portail coulissant ou battant. La fiche produit du moteur permettra ensuite de trouver le moteur adapté.

Pour acquérir un matériel performant et fiable, vous devez vous fournir auprès des enseignes avec une bonne réputation. Privilégiez celles qui proposent des produits bénéficiant du réseau de garanties des constructeurs. De cette manière, vous éviterez les mauvaises surprises.