Zoom sur le portail électrique

Zoom sur le portail électrique

La raison de l’engouement pour le portail électrique va bien au-delà de son côté pratique et du confort. Cette installation renvoie également une image de sécurité pour le moins intimidante et qui donne directement plus de valeur à la propriété. Comme les modèles de portails électriques ne se valent pas tous, il est bon d’avoir quelques idées précises à ce propos.

Un portail électrique : c’est quoi en réalité ?

Le portail électrique est tout bonnement un portail comme un autre auquel est ajoutée une motorisation et un système de manœuvre. Cela est fait dans le but d’automatiser les ouvertures et les fermetures du portail. Sur un portail manuel, il faut ouvrir ou fermer soi-même le vantail ou les vantaux du portail, alors que sur un portail électrique, c’est la motorisation qui s’en charge.

Le système de commande du portail électrique

Le plus grand intérêt du portail électrique est de pouvoir l’actionner à distance. Pour ce faire, la motorisation du portail est équipée d’un système de commande qui peut être filaire ou sans fil. Pour la première option, les commandes se font par le biais d’un clavier à code, d’un bouton poussoir ou d’un sélecteur à clé qui envoie les ordres par l’intermédiaire de fils électriques reliés au coffre de commande de la motorisation du portail.

Pour la deuxième possibilité, un système de communication radio s’occupe de transmettre les ordres d’une télécommande vers le récepteur de la motorisation. L’usage de l’un ou de l’autre de ces systèmes augmente le niveau de sécurité du portail motorisé qui ne peut s’actionner autrement. En cas de panne des systèmes de commande, il faut passer par un débrayage manuel qui n’est accessible que de l’intérieur du portail.

Bras articulés ou vérin ?

Les automatismes à bras articulés sont particulièrement conçus pour les portails motorisés à deux battants. Il s’agit d’un système équipé de deux moteurs actionnant chacun un bras articulé fixé sur chaque vantail. Généralement, ce dispositif peut être installé sur un portail dont le poids total peut aller jusqu’à 500 kg avec une longueur total de 5 m. Ces propriétés peuvent varier d’un produit à l’autre, il faut se référer à la notice du produit.

Le système à vérins est également conçu pour le portail battant. Cependant, il est conseillé pour des portails moins lourds ne dépassant pas les 350 kg et mesurant moins de 5 m au total. Le plus grand intérêt de ce modèle est sa discrétion par rapport aux bras articulés qui a un encombrement plus important et nécessite donc plus d’espace.

Système à crémaillère pour le portail coulissant

Que le portail coulisse sur un système de rail au sol (pour les plus lourds) ou par un dispositif autoportant (pour les moins lourds), l’automatisme habituellement utilisé est le moteur à crémaillère. Le moteur entraîne une crémaillère fixée sur le vantail du portail pour entraîner celui-ci dans un mouvement linéaire en avant ou en arrière. La longueur de la crémaillère doit être adaptée à celle du vantail du portail et le couple du moteur à son poids.