Quelles motorisation pour portails coulissants ou battants ?

Quelles motorisation pour portails coulissants ou battants ?

L’avantage d’utiliser un portail automatique, qu’il soit battant ou coulissant, est qu’il procure du confort. Son ouverture et sa fermeture ne se font plus manuellement, mais via une télécommande. Il suffit d’appuyer sur le bouton de celle-ci. Si vous souhaitez bénéficier des avantages liés à l’utilisation d’un portail électrique, vous aurez besoin d’équiper votre portail manuel d’un système de motorisation. Sur ce point, une question se pose souvent : quelle motorisation pour portails coulissants ou portails battants ?

Quelle motorisation pour portails coulissants ?

Le portail coulissant se distingue du portail battant du fait qu’il s’ouvre latéralement. Cela se fait vers la droite ou vers la gauche, selon le sens choisi par le propriétaire ou l’installateur. De plus, ce dispositif d’ouverture et de fermeture ne dispose généralement que d’un seul vantail. Sa largeur peut aller jusqu’à 5 mètres. Il s’agit souvent des entreprises qui utilisent ce type de portail puisqu’il peut assurer une ouverture plus large et qu’il est également plus simple à utiliser. Le portail coulissant est à choisir si l’on n’a pas assez d’espace à l’extérieur. Pour cela, il suffit d’avoir un espace de dégagement latéral suffisant. L’unique vantail peut être fabriqué en aluminium, en PVC ou encore en fer, etc.

Concernant les types de motorisation adaptés au portail coulissant, on en distingue deux catégories :

· La motorisation pour portail coulissant à rail : comme son nom le laisse deviner, celle-ci est conçue pour les portails coulissants dotés de rails. Elle se décline dans de nombreuses puissances et modèles ;

· La motorisation pour portail coulissant autoportant : celle-ci convient aux portails coulissants autoportés autrement dit, qui ne disposent pas de rails)(. Tout comme le modèle cité précédemment, celle-ci est également disponible dans de nombreuses puissances.

Quelle motorisation pour portails battants ?

À la différence des portails coulissants, les portails battants sont dotés de deux vantaux. Ceux-ci s’ouvrent ou se ferment en pivotant autour de gonds fixés sur des piliers. La largeur d’un portail battant se situe généralement entre 2 et 4 mètres. Il peut offrir une ouverture à 90 ° si ses vantaux sont posés en tableau. La pose en applique, quant à elle, assure une ouverture à 180 °.

Lorsqu’on parle de motorisation pour portail battant, un large choix existe :

· La motorisation à bras articulés : celle-ci est dotée de bras mécaniques reproduisant le mouvement des bras humains. Chacun de ceux-ci est fixé sur chaque vantail. Ce modèle est le plus courant en termes d’automatisation de portail battant. Il a l’avantage d’être plus simple à poser et à utiliser. Il est à préciser qu’il existe des moteurs à bras hydrauliques et ceux à bras électromécaniques ;

· La motorisation à vérins : on distingue le vérin électrique, le vérin hydraulique et le vérin pneumatique. Elle a la particularité d’être puissante. Lorsqu’elle actionne les vantaux, chaque gond reçoit une force importante. De ce fait, ce type d’automatisme est conçu pour un portail battant solide et lourd. Il est ainsi déconseillé de l’utiliser sur des portails en PVC, en bois, ou en aluminium si ces derniers ne sont pas renforcés.

· La motorisation enterrée : celle-ci est invisible puisqu’elle est posée dans un caisson enfoui dans le sol, au pied de chaque vantail à côté des piliers. Malgré son prix un peu élevé, le moteur enterré présente de nombreux atouts. Tout d’abord, il est solide et durable. Qui plus est, il maintient le design du portail puisqu’aucune partie mécanique n’est visible en surface, sauf les étriers de fixation qui servent de charnière.

Enfin, que votre portail soit de type coulissant ou battant, sachez qu’il existe des normes qu’il faut respecter si vous souhaitez l’automatiser. Vous les découvrez en cliquant ici.