Comment construire un mur de soutènement ?

Comment construire un mur de soutènement ?

La construction d’un mur de soutènement est très éprouvante physiquement. Apprenez ainsi à construire ce type de structure pour que celle-ci soit solide et durable.

N’importe qui avec une bonne condition physique – notamment un dos assez solide – peut empiler un tas de blocs et construire un mur de soutènement. Cependant, de l’habileté et une certaine organisation est indispensable pour ce type de construction. Un tel projet ne s’improvise pas, en raison du rôle déterminant de la structure. Cette dernière doit supporter une charge considérable et rester performante pendant des décennies et résister aux conditions topographiques défavorables.

Fonction d’un mur de soutènement

Les pentes peuvent créer de grands défis lors de la construction de projets d’aménagement paysager. De nombreuses structures, y compris les remises, les allées, les gazebos et les patios, nécessitent des surfaces planes. Même les zones de plantation de jardin sont beaucoup plus efficaces si elles sont situées sur des surfaces planes de la cour. Un mur de soutènement offre un moyen de créer un espace plat pour de tels projets.

Un mur de soutènement peut être utilisé de deux manières pour créer un espace plat. Pour créer une zone plate devant le mur, le processus consiste à couper ou à entailler la pente, puis à construire un mur de soutènement pour retenir le flanc de colline restant derrière le mur. Cette méthode est la plus courante, lorsque la pente est assez raide. Alternativement, vous pouvez construire le mur de soutènement, puis remplir l’espace derrière lui. Cette méthode est souvent utilisée sur des pentes douces, où vous souhaitez interrompre la pente avec un étage de jardin plat ou de pelouse.

Les murs de soutènement peuvent créer un espace utile à partir de zones que vous pensiez autrefois inutilisables. À noter que la structure peut durer plusieurs décennies dans la mesure où celle-ci est construite correctement.

Les considérations structurelles

Les murs de soutènement ont des exigences structurelles contrairement à tous les autres murs paysagers. Certains murs de jardin visent à fournir une intimité simple, à marquer les limites de la propriété ou à garder les animaux domestiques et les enfants. Ceux-ci peuvent être construits à partir de parpaings simples ou de pierres empilées – ou ils peuvent être de simples clôtures en bois ou en PVC. Cependant, un mur de soutènement doit retenir la terre, qui peut exercer une charge de plusieurs tonnes lorsque celle-ci est saturée d’eau. La conception d’un mur de soutènement doit anticiper ces contraintes. Pour cette raison, l’espace derrière un mur de soutènement est généralement rempli non pas de terre, mais d’un matériau poreux favorisant le drainage, comme du gravier ou du sable. Les grands murs de soutènement peuvent même intégrer des drains ou d’autres éléments pour évacuer l’eau et réduire la pression sur le mur.

Les murs de soutènement peuvent être construits avec de nombreux matériaux différents, y compris des bois, des briques ou des rochers naturels. Néanmoins pour les bricoleurs, les blocs de mur de soutènement en béton constituent la meilleure solution. Les blocs de béton maintiennent le sol à distance avec leur poids. Certains morceaux pèsent jusqu’à 30 kg. Par ailleurs, les blocs de mur de soutènement en béton sont façonnés de manière à créer un retrait naturel lorsque les blocs sont empilés. Une lèvre à l’arrière de chaque bloc crée un retrait uniforme lorsque chaque cours est ajouté. Cette conception fait que le mur s’incline légèrement dans la pente, améliorant encore sa puissance de maintien.